AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 8 le Jeu 7 Nov - 13:22
Derniers sujets
» BiteFight
Lun 26 Oct - 4:47 par Horus Halcali

» Test 1
Ven 27 Fév - 22:45 par Horus Halcali

» Modification de la FAQ
Ven 27 Fév - 1:55 par Horus Halcali

» Pleine Lune samedi 28
Jeu 26 Fév - 15:12 par Catherine Kuramoto

» Postez vos musiques sur le forum!
Mer 25 Fév - 3:42 par Mansur Kamm

» Définitions
Lun 23 Fév - 22:38 par Horus Halcali

» Les Lus
Dim 22 Fév - 21:50 par Catherine Kuramoto

» Cyhy & Horus
Sam 21 Fév - 20:00 par Mansur Kamm

» Aconit
Mer 18 Fév - 13:55 par Horus Halcali

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Faites vos dons
Pour que le forum continue de tourner de façon optimale, ainsi que le payements des fees du terrain, faites vos dons ici.

Partagez | 
 

 Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Jeu 10 Juil - 15:34

Cette nuit là, pas une étoile n'était visible. La grande vallée, ordinairement si claire, n'avait jamais paru si sombre. Au travers des épais nuages, la lune n'était qu'un halo lumineux sans forme.

Luna, la déesse de la lune, était prisonnière de Gaïa, déesse de la terre. Les nuages l'empêchait de rejoindre l'astre blanc de la nuit. Ookami, le Roi loup, amant de Luna, avait été trahis. L'amour interdit des deux divinités n'était plus un secret.
Luna était condamnée à mourir faute de pouvoir rejoindre son royaume. Cette nuit de pleine lune serait leur dernière. Au matin, Luna mourrait brûlée par le soleil et Ookami, condamné à errer parmi les humains. Il serait chassé et traqué pour le reste de l'éternité.

Enlacée avec l'être qu'elle aimait, la déesse de la lune versait des larmes d'argent. Ses plaintes déchiraient de tristesse les nuages. Le plus important d'entre eux laissa tomber une goutte remplie de toute sa mélancolie. Celle-ci vint s'abattre sur le front blême de la déesse nue. Une autre s'échappa de l'immense corps gris avant de s'arrêter sur les mains du loup. Un autre nuage finit par imiter le premier, fit glisser deux gouttes sur le corps tombant en arrière de la fille de la lune. La première arrive sur la poitrine, la seconde continua sa course jusqu'à son bas ventre.
Voyants les aînés laisser libre court à leur peine, tout les nuages de la mer céleste firent s'évader de leur corps une pluie de tristesse. Glissant le long des formes de Luna, l'eau coulait sur ses courbes.
Ookami, plus émerveillé que jamais devant la vision de celle à qui appartenait son cœur, déposa ses lèvres sur les yeux clos de la déesse avant de descendre avec la plus grande tendresse sur son cou puis sur ses seins brûlants d'amour.
Les mains du loup recouvertes par la pluie caressèrent ses cheveux, descendirent frôler ses côtes et finirent par s'attarder sur ses hanches.
Les gouttes devinrent une pluie d'étoiles chaque fois que celles-ci touchaient la peau blanche de Luna.
Pour mieux admirer la beauté de celle qu'il aimait, le dieu loup se mit debout.
Sur le ventre de la déesse, les étoiles, formées par la pluie, commencèrent à tourner lentement autour de son nombril argenté. Celui-ci n'était plus qu'un immense trou noir s'agrandissant à chaque goutte qui tombait en son centre.
La pluie n'était jamais tombée comme cela depuis la création du monde. Le corps de la jeune femme semblait léviter au dessus de cet océan de pluie.
Ookami se laissa glisser sous le dos de Luna. Il y frôla ses lèvres. Faisant sortir ses bras de la vaste étendue d'eau, il ouvrit ses mains qui se remplirent des pleurs des nuages.
Il utilisa le peu de magie qui lui restait encore pour donner à la pluie qu'il avait dans ses mains la forme de sa bouche et embrassa ainsi la poitrine de celle qu'il aimait.
La foudre déchira le ciel mélancolique. L'eau finit par recouvrir le corps de la déesse.
Elle lutta pour remonter à la surface. Dès qu'elle l'eut atteinte, Luna replia doucement ses jambes avant de les écarter légèrement. La pluie se mit à couler vers ses cuisses.
L'espace de quelques secondes, la lune se fit voir alors que sa fille se cambrait, sortant son corps de l'eau avant d'y retomber.
Plusieurs nuages s'écartèrent laissant totalement apparaître la pleine lune. Son reflet enveloppa les corps des deux amants côte à côte. Eclairés par l'astre lunaire, les deux dieux s'enlacèrent, leur corps n'en formaient plus qu'un uniquement composé d'eau. La foudre le frappa. Une immense goutte d'eau, où se devinait le corps de Luna, s'éleva vers le ciel qui s'ouvrit pour accueillir sa princesse.
Depuis le plus haut sommet des montagnes qui bordaient la vallée, Ookami pleurait le retour parmi les siens de celle qu'il aimait. Mais Luna laissa un présent à son Roi loup qu'elle aimait tant, elle lui laissa le fruit de leur union, une louve qu'il batisa Cyhyraeth...

C'est depuis cette nuit là que, lorsqu'elle est visible, le roi loup hurle tout son amour à la fille de la lune.


(texte pris sur le net, oui je sais c'est mal, j'aurais pu pondre moi meme un bg, mais celui là me convenait pafaitement, donc...)


"Moi ça etre fille de la lune... moi ça avoir du mal a parler et comprendre le language commun.... mais si vous ça parler à moi dans ma langue, le lycan, vous ça comprendre que moi ça pas etre seulement animal instinctif..." *sourit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Jeu 10 Juil - 15:35

Un étang sec à la fin de l'été, le soleil descend vers l'horizon et les ombres des arbres s'allongent sur la terre craquelée couverte de feuilles jaunies. Perchée sur une branche morte, un oiseau me regarde. Puis il remonte dans un dense sycomore en appercevant mes crocs étincelants. J'écoute ses notes aigües vaguement plaintives.
On souhaiterait que ces moments harmonieux durent indéfiniement. On ne peut pas, on ne veut pas imaginer qu'ils cessent d'exister. Pourtant la détérioration physique et la mort récente de mon père Ookami, me rappellent leur fragilité et leur précarité. Avant de me quitter à jamais, mon père m'avait livré son secret... au sujet de l'Umbra.

Les nuages se bousculent et laissent passer de long fragments de lumières crépusculaires. Les oiseaux chantent dans les feuillages obscurcit et les arbres s'enfoncent avec moi dans la nuit.
Je dois partir maintenant.
Quitter les Bois Obscurs, ma terre natale. Celle qui m'a vut éclore de l'union du Roi Lycan Ookami et de la Lune.

Et ma mère guidant mes pas, je m'en allait rejoindre le vieil ami que mon père aimait tant, le Roi Klein Bury, pour ne pas me retrouver seule avec mon trop lourd secret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Jeu 10 Juil - 15:35

Quand j'arrivais en les terres de Vamps Nest, il y a de cela maintenant quelques lunes, la citée était déjà dans un sale état. Des évènements c'étaient passés : des guerres fratricides, déforestations à outrance pour la construction des chateaux, des maladies, fléaux... Beaucoup d'espèces animales qui partageaient notre habitat aux Bois Obscurs n'existaient plus ici. Des êtres, que je considairais comme mutants, erraient dans les rues, des espèces que je n'avais jamais vu auparavent : les sangsues, les ailés, les cornus... je reconnaissais seulement les humains pour être cette race naïve et attendrissante d'utopie... eux qui ne se doutaient même pas de vivre dans l'Illusion du monde de l'Umbra...
Il y avait aussi cette race que j'estimais particulièrement : les Nekos. La seule espèce que j'appelais par son nom, les autres n'ayant droit qu'à mon mépris. Les nekos avaient la chair tendre et sucrée du chat sauvage que j'affectionnais tant de chasser des après midis entiers durant ma vie aux Bois Obscurs. Ils devinrent mon met de prédilection dans cette citée hostile, et je pouvais partir des journées entières jouer avec eux avant de me mettre à ronger leurs os. Ils étaient moins dociles que ce que j'aurais souhaité, mais cela augmentait mon excitation a chaque rencontre.
Je m'étais donc installé chez Klein, le vieil ami de mon père, qui ne semblait pas me reconnaître. Evidemment cela faisait tant de temps... je n'étais qu'une louveteau à l'époque...
Même si la louve sauvage que j'étais devenue trouvait sa place au sein des Bury's je fut frappée de constater avec quelle vigueur ils vénéraient un dieu dont je n'avais jamais entendue parlé : Fenris. Vénéré un dieu étais pour moi quelque chose que j'avais du mal à concevoir. Les seules choses qui avaient beaucoup d'importance pour moi était mes origines, mes parents, la soumission aux Alphas, la nature sauvage, et l'Umbra...mais voyant la ferveur et la conviction de Klein, je décidais de lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Jeu 10 Juil - 15:39

Et il y eut ce soir de Pleine lune... est ce un hasard si ce soir là le chateau des Lycanis Sum parti en flamme, emportant avec lui le seul Alpha qui avait su m'apprivioser... un peu..? Ne falait il pas voir là déjà un signe de mauvaise augure?

Regarder les choses en face...
En m'approchant de son dos, mes yeux ont contemplés ce que je n'avais jamais osé regarder en face... Moi! Comme dans un miroir! Fenris... je me trouvais devant moi... créature ignoble, faite de haine, de lacheté et de jalousie... ça m'a terrifié!
J'ai levé les yeux au ciel, et j'ai regardé ma Mère, la lune. Sa vision m'a déchiré le coeur, elle était si belle, si pleine de tristesse... Je sais que Fenris n'est pas mon père. Ookami est mon père. Mais il lui ressemblait tellement... et je... j'ai pleuré! Je ne pouvais plus lutter contre ces vagues qui me submergeaient... j'étais si émue... et rempli de terreur à la fois.... Je ne pouvais plus bouger, j'étais là, à ces pieds, et j'ai pleuré comme une enfant...

"Force et faiblesse... bien et mal... tu me demandes d'accepter tout ça de la même façon Klein... Je ne peux pas... mon coeur n'est pas assez grand... je n'ai la place que pour un seul père..."

Alors je suis partie... j'ai fuit ce Dieu, j'ai fuit les miens, j'ai fuit ma famille, j'ai fuit celui que j'aime... je ne sais pas ou ce chemin va me mener... ni ce qui m'attend au bout du voyage...je ne sais pas si ce choix ne vas pas entrainer ma propre fin! Mais... j'ai toujours choisi d'aller le plus loin possible, ne comptant que sur moi même.... et sur tout le courage que je peux trouver au fond de moi...

Je suis parti me terrer, pleurer sur la souillure de cette nuit qui aurait du être une ode à ma Mère. Je passais quelques jours encore a essayer d'aténuer ma colère quand Klein et son prince Frozeen me retrouvèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Ven 11 Juil - 16:16

Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente, aboutit à une absurdité, ou encore, une situation qui contredit l'intuition commune....
C'est ainsi qu'à mon retour au sein des Bury's, alors que j'avais fuit, alors que je m'étais opposée au Dieu de mes Frères, alors que j'avais trahie la confiance de l'humain qui me portais dans son coeur, alors que je parlais mal le language commun, je fut nommée Ambassadrice. Et pourtant... se rôle me convenait parfaitement. Il me permettait d'errer seule à la recherche de moi même, au nom de ma famille.

Aussi je me suis mise a parcourir les routes à nouveau, cherchant dans de lointaines contrées le repos de mon esprit torturé, et veillant ainsi à m'éloigner du culte de Fenris.
Et c'est ainsi que mes pas, guidés par ma Mère la Lune me menèrent une nouvelle fois sur le chemin de l'Alpha.
Lorsque je le vis, je crut voir une apparition. Il se tenait là devant moi, tout de pourpre vêtu, un corbeau sur l'épaule. On le disait pourtant mort, mais on ne trompe pas la fille d'Ookami. Je n'y avais jamais crut.
Il fut un temps ou l'Alpha avait su m'apprivoiser, m' avait montré la voie salvatrice, celle que prend la meute, unie et sans peur. Lorsque je le vis, je compris alors que tout avait un sens. Nous nous étions retrouvés parce que nous étions semblable. La même rage nourrissait notre coeur, le meme poison nos veines...
Et nous fîmes de ces retrouvailles un serment, un promesse, celle de rester unis et debout au delà des paradoxes. Il se livrait à moi et je m'abandonnais à lui. Il m'initia à la magie et la sorcellerie, je lui dévoilais le secret de l'Umbra...
Nous nous reconaissions comme des guerriers-fauves. Nous venions de comprendre que la rage et la furie en nous est une des formes que peut prendre "l'âme". Elle est précisemment la forme interne qui épouse intimement l'enveloppe corporelle. Cette manifestation s'accompagne d'un accroissement de force, ou nous prenons l'aspect animal, nous nous jouons des distances, des obstacles, des ennemis... nous étions berserkers, nous étions les fils du Ver...

Ainsi Cyhy fit le voeux de rester auprès d'Horus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Jeu 14 Aoû - 15:12

Forêts, glaciers ruisselants de lumière,
Sources des grandes eaux où j'ai bu si souvent,
Sommets ! libres autels où, dans ma foi première,
J'ai respiré, senti, touché le Dieu vivant ;

Où la terre a pour moi dénoué sa ceinture,
Où, dans ses bois obscurs, j'ai rencontré le jour ;
Où mon cœur s'enivrait, aux bras de la nature,
D'un mélange sacré de terreur et d'amour !

Mais le temps s'est hâté, j'ai subi son outrage ;
J'ai grandie, j'ai souffert en des jours odieux...
Ah ! je ne parle point des tristesses de l'âge :
Si je souffrais tout seule, je bénirais les Dieux !

Du naufrage commun je ne puis les absoudre :
Ils ont livré la terre au crime tout-puissant ;
Je me demande encore ce qu'ils font de leur foudre
Quand le droit égorgé se débat dans le sang.

J'ai vu, gonflés de haine et d'appétits infâmes,
Des peuples asservis à quelque homme fatal,
Poussant, broyant du pied les enfants et les femmes,
Reculer devant eux les frontières du mal.

Et moi, louve tranquille, le chantre des beaux rêves
Qui prêchai le Dieu bon et l'infaillible espoir,
La vertu me condamne à des guerres sans trêves,
Et voici que la haine est mon premier devoir !

Mais j'ai retrouvé mon temple ;
J'y refais, jour par jour, mes haltes d'autrefois ;
J'ai revu, dans l'azur, les forêts... je les contemple ;
J'écoute avec amour le silence des bois.

Oui, nature, univers, beauté, ma douce étude,
Si tu n'es pas le but tu restes le chemin !
Tu me rends le désir, l'espoir, la certitude,
Quand je les ai perdus dans le désordre humain.

J'y reprends la jeunesse et le rêve et l'extase,
Aucun mal n'y fait ombre à ma sérénité ;
Et j'y bâtis encore, j'affermis sur sa base,
Dans l'ordre et dans l'amour ma première cité...

Horus et Carthage... vous seul à jamais de moi serez aimés. Et de cet Amour poussa l'esprit de l'arbre monde, notre caern, sanctuaire de nos esprits entremêlés, témoin de notre renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   Sam 17 Jan - 18:06

"Dans cette ville, qu'est ce qu'elle peut bien faire
Pour calmer sa colère ?
Comme une louve solitaire elle erre, elle erre, elle erre.
Elle est partie pour chasser la brume
De son cœur éclaté.
Elle est partie pour ce que nous fûmes
Avant de détruire le passé.
Dans cette ville, qu'est ce qui la fait rire
Des gens dans les bistrots ?
Elle est partie pour pas les voir rougir,
Les gens comme il faut.
Jamais le vent de ses racines
N'était venu jusqu'à moi.

Elle a fui, une nuit ou la lune l'appelait,
Vers les anciennes dunes que les Dieux adoraient,
Sans regrets, sans regrets.

Elle avait le regard de ceux qui vont mourir,
Comme si elle se voyait mal et qu'elle voulait en rire.
Elle ajustait sa voix pour qu'elle vienne à son cœur,
Qu'il ne sache jamais comment une femme meurt
Et ce silence tout autour d'elle,
C'était leur tyrannie.
Ces petits fronts méchant suant de platitude,
C'est leur seule attitude.
Jamais le vent de ses racines
N'était venu jusqu'à moi.
Je voudrais qu'elle se dise :
" Je me pardonne mes fautes qui m'ont un jour offensée
Et je dirais tout haut que j'ai toujours aimé,
Sans regrets, sans regrets. "

Elle a fui, une nuit ou la lune l'appelait,
Vers les anciennes dunes que les Dieux adoraient,
Sans regrets, sans regrets."

Cyhy observe l'Arbre, dernière invocation du Caern originel en ce monde, et s'apprête à le détruire.
Il fut un temps ou, sur Carthage, elle avait traqué un démon sans relâche pour lui faire payer la souillure de sa présence dans le Caern sacré des Lycans. Il l'avait brulé, elle lui avait fait payé en le jetant dans la lave. Aujourd'hui elle s'apprêtait à enflammer elle même ce lieux mystique, lieux de culte pour ses congénères... mais avec un sourire aux lèvres, et le regard brillant de certitudes.

Aujourd'hui Cyhy n'était plus la jeune louve insouciante et puérile d'autre fois. De ces multiples voyages dans l'Umbra elle avait acquit la connaissance. Le savoir des Caerns et leurs naissances... mais bien plus encore, la connaissance de ce qu'elle est vraiment....

Depuis toujours son père Ookami, son roi Klein et son Alpha Horus la désignait comme étant Oméga.... mais elle n'en avait jamais réellement compris la signification. Jusqu'au jour ou, partie à la recherche des livres d'Horus dans l'Umbra, elle ramena celui de l'Enfer. Ce qu'elle lu dans ces pages manqua de la tuer, sa mémoire consciente ne retint rien, mais il restait un vide étrange en elle, un besoin de savoir et comprendre, une soif de connaissance...

Cyhy passa de longues soirées d'hiver à attendre le retour de son Alpha, parti par monts et par vaux réunir ses frères et soeurs sous la bannière des lycanis, la truffe plongée dans des livres de physiques quantiques. Elle avait conscience de réaliser une partie du voeux de son père qui avait toujours souhaité qu'elle devienne shamane, et même si parfois ces lectures la laissait dans une confusion absolue, sa soif de savoir semblait épancher. Elle fit de nombreux voyages dans l'Umbra, malgrès le risque que cela comporte pour les lycan qui ne sont pas shamans, et a chaque retour, elle semblait un peu plus mature et sage.

Puis vint le jour de l'illumination....
Ce jour là, son père adoptif et roi décide de partir en d'autres terres, surlesquelles elle ne le suivra pas.... Et si Cyhy ne s'interressais pas déjà à la physique quantique, la rencontre avec le démon qui avait bruler son premier Caern lui aurait apparut comme le fruit du hasard... mais il n'en était rien. Tel un puzzle, ces connaissances, ces certitudes, ces expériences, ces échecs, ces doutes... tout prit une place nette dans son esprit...

Elle était Omega.... premier ordinal infini dans la théorie classique des ensembles... variable attribuée à la vitesse angulaire ou à la pulsation... centre des similitudes... en probabilités, l'univers des possibles... je suis la fin, l'opposé du commencement...

Ce soir la dernière invocation du Caern de l'arbre monde sur Vamp Nest allait bruler, et c'est elle qui allumera la flamme... mais avec ce geste, de perspectives nouvelles pour tous ces frères et soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyhy, Fille du roi Ookami et de la Lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycanis Sum :: Qui sont les Lycanis Sum? :: Votre présentation Lycanesque-
Sauter vers: