AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 8 le Jeu 7 Nov - 13:22
Derniers sujets
» BiteFight
Lun 26 Oct - 4:47 par Horus Halcali

» Test 1
Ven 27 Fév - 22:45 par Horus Halcali

» Modification de la FAQ
Ven 27 Fév - 1:55 par Horus Halcali

» Pleine Lune samedi 28
Jeu 26 Fév - 15:12 par Catherine Kuramoto

» Postez vos musiques sur le forum!
Mer 25 Fév - 3:42 par Mansur Kamm

» Définitions
Lun 23 Fév - 22:38 par Horus Halcali

» Les Lus
Dim 22 Fév - 21:50 par Catherine Kuramoto

» Cyhy & Horus
Sam 21 Fév - 20:00 par Mansur Kamm

» Aconit
Mer 18 Fév - 13:55 par Horus Halcali

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Faites vos dons
Pour que le forum continue de tourner de façon optimale, ainsi que le payements des fees du terrain, faites vos dons ici.

Partagez | 
 

 Tiré du Traité sur la Pousse première, paroles sacrées, dernier chapitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyhyraeth
Admin
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 44
Localisation : Dans LE Caern...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Santé:
15/15  (15/15)
Mana:
12/12  (12/12)
Métier: Chasseur

MessageSujet: Tiré du Traité sur la Pousse première, paroles sacrées, dernier chapitre   Mer 16 Juil - 17:52

Le Rêveur à son tour intervint, et prit entre ses mains des branches qu’il fit rompre et les jeta dans la masse, et se mit à brasser avec un geste doux et lent faisant naître un vortex, son visage s’est alors éclairé, et de tout son corps il se plongea dans le vortex. L’Arpenteur essaya bien de faire un geste vers le Rêveur, mais, rien, dans ce qu’il savait faire en geste, ne lui avait appris à tendre la main vers l’autre.

Resté seul ; il se mit à tourner autour de la racine mère, chacun de ses pas creusait une cicatrice dans le vortex, et il lui fallu un certain nombre de tour avant de s’en apercevoir et de décider de porter ses pas plus loin. Comme tout arpenteur, il amena avec lui l’essence de la racine, des traces du vortex, des morceaux de la masse, et il reprit sa marche circulaire, observant encore et toujours, ne pouvant désormais partir de cet endroit sans avoir eu la réponse, à « que suis-je sensé faire ici ? ».

Tiré du Traité sur la Pousse première, paroles sacrées :
« Ainsi parle la Racine première lors de son apprentissage aux radicelles :

Notre art divinatoire de connaissance de ce qui nous entoure atteint le summum de son expression et de son épanouissement à travers la mort. Apprenez à sentir battre la vie à une autre fréquence, selon une autre période, dans un continuum différent.

C’est par la régénérescence de notre composante que nous pouvons permettre à l’axe central de s’élever et de s’épanouir. Nous devons puiser dans les entrailles la chaleur nécessaire, faire remonter les éléments nutritifs, dégager l’eau primordiale, nous nourrir du passé pour construire le futur, que chaque maillon soit relié à l’autre, par son sacrifice à l’œuvre commune, ou sa participation actuelle.

Chaque vibration est intense car les ondes psychiques sont intenses au moment où meurt une des composantes, à cette fraction de seconde qui marque le moment où la vie pleure sa propre fin… et accueille son renouveau dans le cycle de la mort renaissance. »

L’Arpenteur après avoir creusé le sillon, et créer le terreau s’arrêta un jour et contempla l’arbre. Puissant il était devenu malgré l’absence de lumière, mais une fois de plus, en dehors des possibles il n’était pas terminé, il lui manquait l’Etre, tout est là mais rien n’est là encore, tout est possible mais le possible n’a pas été abouti. C’est alors qu’il vit une lueur poindre dans le vortex lequel au cours des années écoulés s’était ralenti dans sa course, il brassait toujours les éléments, les roches, les nutriments, le feu et l’eau.

Il plongea son bras et à son tour, il brassa le vortex dans l’autre sens. Le chant de l’arbre, des racines, radicelles, feuilles et branches se fit entendre, saluant son effort, l’accompagnant dans sa poussée, l’acclamant de son union avec le vortex, et d’une légère poussée, il s’enfonça dans ses entrailles, le sourire aux lèvres.

Te voici enfin, Arpenteur, bien des années je t’ai attendu et espéré, j’ai bien cru que jamais tu ne franchirais le pas et ne te reverrais jamais malgré ce qu’avait pu prédire l’Arbre.
Est-ce toi Rêveur ?
Oui, c’est bien moi mais pas seulement moi, il y a aussi l’essence de l’arbre, le tout et le possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crimsonberserkers.superforum.fr
 
Tiré du Traité sur la Pousse première, paroles sacrées, dernier chapitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise à jour de Skypiéa
» Les Paroles de Jean Dominique:
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» Haïti signe le Traité de la Caricom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycanis Sum :: Les Caerns :: Nos foyers, passés, présents, futurs-
Sauter vers: